jeudi , 16 juillet 2020

Blackjack

Où jouer au Blackjack ?

Le blackjack est un des jeux les plus populaires parmi les joueurs de casino. C’est un jeu de cartes qui est facile à comprendre les règles et agréable à jouer.

Comment jouer au blackjack ?

La règle est simple. Vous jouez contre le croupier du casino, qui vous distribue deux cartes. Vous devez obtenir un total de points supérieurs au croupier pour gagner ou que celui-ci obtienne un résultat supérieur à 21 qui l’élimine directement. Il peut et vous pouvez demander de nouvelles cartes pour compléter vos deux premières cartes mais attention à ne pas dépasser le total de 21 points !

Comment compter au blackjack ?

Forcément, chaque carte a une valeur bien précise. Les cartes de 2 à 10 valent ce qu’elles représentent. Un 3 vaut trois points, un 7 vaut sept points, etc… Les figures quant à elles valent chacune 10 points. Enfin l’As vaut soit 1 point ou soit 11 points, à vous de choisir !

Pour gagner, il faut donc obtenir une combinaison ne dépassant pas 21 points. Vous gagnez ainsi si par exemple vous faites le score maximum de 21 points et que le croupier a un score plus faible. Mais vous pouvez gagner avec un score de 19 points contre 18 points pour le croupier par exemple. Tant que vous ne dépassez pas le 21 et que vous êtes plus fort que le croupier, vous gagnez. Si le croupier tire une carte et dépasse les 21 points, il est perdant quelle que soit votre combinaison dans vos mains (tant qu’elle non plus ne dépasse pas 21 points).

Explication d’une partie de blackjack

Pour que la partie commence, c’est-à-dire que les cartes soient distribuées, il faut tout d’abord placer votre mise devant vous. Lorsque l’ensemble des joueurs ont misé, le croupier distribue les cartes. Une fois les cartes en main, vous pouvez :

  • Rester ou Stand : Vous ne voulez plus de carte supplémentaire et votre jeu actuel vous satisfait.
  • Tirer ou Hit : Vous demandez une carte de plus. Vous pouvez en demander tant que vous le souhaitez, tant que votre score ne dépasse pas 21. Cela peut aller très vite.
  • Doubler ou Double : Vous jugez que votre jeu est une bonne main. Vous décidez donc de doubler votre mise et ne recevrez alors qu’une seule carte de plus. Par exemple, vous avez 11 points et jugez qu’avec une seule carte vous avez une chance de tirer une bonne carte pouvant même atteindre le 21. (N’hésitez pas à vous renseigner auprès du croupier sur le fait de doubler, certains n’autorisent que sur un 10 ou 11 points. D’autres sur toutes les mains.)
  • Diviser ou Split : Lorsque vous avez une paire, vous pouvez les séparer pour jouer dès lors avec deux mains. Vous pouvez augmenter vos chances de gain ainsi voir même doubler votre mise. Pour chacune de vos mains, vous pouvez de nouveau rester, doubler, diviser ou tirer.

Lorsque vous avez votre main finale, c’est au tour du croupier de compléter son jeu pour obtenir sa main finale. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un croupier s’arrête d’office quand il a 17 points ou plus. Si vous gagnez, vous gagnez 1 fois votre mise. Si vous gagnez avec un « blackjack », vous gagnez 1,5 fois votre mise. Si le croupier a une meilleure main que vous, vous perdez votre mise.

Parfois, selon le casino où vous jouez, il vous est possible d’abandonner (surrender) la partie. Vous ne récupérez que la moitié de votre mise.

Histoire du Blackjack

C’est au XVIIème siècle qu’on retrouve des traces du jeu de Blackjack dans les casinos français, surnommait à l’époque le « vingt-et-un ». Il aurait été inventé en s’inspirant d’autres jeux comme « la ferme française » et « le chemin de fer » mais également « le sept et demi ».

C’est après la Révolution française que le jeu sera importé vers les États-Unis. Il ne rencontrera cependant pas un fort succès. Les casinos ont alors l’idée de moderniser le jeu en créant un bonus. Si vous aviez l’As de pique et un valet (en anglais : « Jack »), vous gagniez un gain supplémentaire. C’est ainsi que le jeu fut renommé le « Blackjack » et gagna en popularité.

Mais au XIXème siècle, les jeux d’argent furent interdits, pour lutter contre la corruption et le blanchiment d’argent. Suite à de nombreuses lois, le Blackjack est devenu un jeu clandestin. C’est à partir de 1931, que le Nevada légalisa les jeux d’argent, et verra naître la ville de Las Vegas. Le jeu connaîtra dès lors un succès grandissant.

Le saviez-vous ?

Le blackjack est très prisé par les joueurs et a su susciter l’intérêt de plusieurs mathématiciens. Surtout à partir des années 1960, ils ont réfléchi sur comment battre la banque le plus souvent possible. Comment obtenir plus de chances que la banque elle-même ?

En 1953, Roger Baldwin (chercher américain) publiera un article sur la stratégie optimale au Blackjack dans le journal de l’association américaine des statistiques. Aujourd’hui, elle est connue en tant que stratégie de base. Puis en 1962, Edward O. Thorp inventera la méthode consistant a compter les cartes. Il publiera un livre « Battez le croupier » qui deviendra populaire parmi les joueurs. Les casinos tenteront de changer les règles du Blackjack mais face à la colère des joueurs, ils se raviseront rapidement. Ils adopteront eux aussi de nouvelles techniques pour conserver un avantage face au joueur.

Des chercheurs du MIT ont réussi ainsi l’exploit de gagner plusieurs millions de dollars avec leurs méthodes. Les casinos de Las Vegas furent les grands perdants de leurs recherches.